Louise Bourgeois
n°14

Née en 1911 à Paris. Ses œuvres, sculptures inspirées du corps humain, dessins poétiques ou installations propices aux souvenirs, évoquent sensualité-sexualité, amour-abandon, tendresse-désespoir. Incessant va et vient de Louise vers son enfance tourmentée par son père trop souvent absent et volage et sa mère, disparue trop jeune et son départ définitif pour New York où elle vit et travaille sans relâche depuis 1938. Louise Bourgeois associe souvent l’écriture poétique à son travail plastique. On retrouve cela une fois encore dans ce Point d’ironie.

Au début des années cinquante, elle revient en France sur les lieux de son enfance, à Antony. Tout à disparu ou presque. De ce pèlerinage, elle ramènera ces images...

"Je suis retournée à Anthony avec mes enfants pour voir la maison où j’avais grandi et où coulait la Bièvre dans le jardin. Mais la rivière avait disparu. Seuls les arbres qu’avait plantés mon père sur la rive demeuraient là comme derniers témoins."