Rosemarie Trockel
n°18

Du Point d’ironie au passage appelé puberté. Rosemarie Trockel raconte cet épisode dans une langue curieusement archaïque que les traductions contribuent à démarquer du discours attendu et qui dès lors oscille entre documentaire et fiction. La puberté comprise comme une transition, comme une phase d’incertitudes, de décalages ou de délires pendant laquelle la sexualité et la personnalité sont entièrement redéfinies, ce qui n’empêche pas la jeune fille de cette histoire de montrer un tempérament extrêmement résolu et affirmé.

Née en 1952 à Schwerte, Allemagne, elle vit et travaille à Cologne.