Ken Lum, hommage à Chen Zhen
n°20

Ken Lum, né en 1956 à Vancouver, Canada.
Chen Zhen, né le 4 octobre 1955 à Shanghai, Chine – décédé le 13 décembre 2000 à Paris.

"Chen Zhen et moi avions imaginé ensemble un projet qui n’a jamais vu le jour. La citation au dos de cet hommage est tirée des notes que j’ai prises pendant que nous discutions de notre projet de voyage en Chine. La pensée de Chen Zhen était très organique et son travail évoquait souvent l’idée que l’humanité est une communauté, une communauté marquée par les différences, mais une communauté tout de même. J’ai pensé aux photographies glissées le long du cadre du miroir comme à une image de ces communautés qui irradiaient depuis l’atelier de Chen Zhen et qui s’y reflétaient. En relisant certaines de ces interviews, j’ai été très frappé de voir combien il s’est senti vivant lorsqu’il est arrivé à Paris pour la première fois, tout seul et qu’il logeait dans une pièce minuscule.

Il mentionne le fait qu’il ne connaissait personne à Paris à ce moment-là. Je m’imagine que pendant les périodes d’isolement extrême qu’il a pu subir alors, le miroir a joué un rôle important dans sa vie, ne serait-ce que de manière symbolique. La disparition de Chen Zhen est une grande perte pour l’art, pour ses amis et pour sa famille. J’ai voulu représenter cette perte à travers la plus traditionnelle des formes de commémoration artistique, le memento mori. J’ai voulu une œuvre qui nous permette de regarder du point de vue de Chen Zhen et, à travers l’évocation de quelques moments de sa vie, de découvrir quelque chose sur nous mêmes." – Ken Lum