Yona Friedman
n°24

Né en Hongrie en 1923, Yona Friedman s’est installé en France en 1957. Figure éminente de l’architecture et de l’urbanisme, ses recherches s’appliquent à des domaines aussi divers que la sociologie, l’économie, les mathématiques, la philosophie et l’art. Depuis de nombreuses années, il travaille aussi sur la question du logement dans les pays du Tiers Monde.

C’est au début des années soixante qu’il accède à la reconnaissance internationale, avec son manifeste "L’Architecture Mobile" et sa mise en œuvre "La Ville Spatiale". Il a ensuite créé une série de manuels qui, sous forme de bande dessinée, apprenaient au lecteur à intervenir lui-même sur son "terrain à habiter". Les thèmes centraux du travail de Friedman sont la flexibilité et la liberté individuelle, avec la conviction que l’architecte, plutôt que d’adopter un point de vue détaché, doit se mettre au service des usagers et leur fournir des conseils en matière technique et organisationnelle.

Le projet de Friedman pour Point d’ironie a été créé au printemps 2001. Le 17 septembre, il a accepté de nous faire partager quelques unes de ses réflexions sur l’attaque du World Trade Center.

Ce numéro de Point d'ironie fait partie d'une série en association avec Documenta 11.