Tacita Dean
n°36

Née à Canterbury, Angleterre, en 1965, Tacita Dean vit et travaille entre Berlin et Londres. Après une formation de peintre, elle travaille aujourd’hui avec divers médias comme le dessin, la photographie et le son, mais elle est surtout reconnue pour ses films en 16mm. Depuis le début des années 90, elle voyage à travers le monde à la recherche d’images et de sons singuliers, qui constituent le matériau de son travail. La nature cyclique du temps et le processus d’apparition-disparition sont les thèmes principaux de son œuvre. En partageant sa propre expérience avec le spectateur de façon sensible, elle fait appel à une mémoire qui est autant personnelle que collective.


Sur son projet pour Point d’ironie, elle explique : "Depuis longtemps, je vais dans les marchés aux puces et j’y achète des cartes postales. J’ai ainsi commencé plusieurs collections sur des sujets qui me sont proches car, comme tout fan de vieilleries le sait, dès qu’on trouve la deuxième version d’une chose, la collection a déjà commencé. C’est comme ça qu’à un moment j’ai commencé à trouver des arbres déformés, des arbres qui avaient développé une personnalité avec l’âge ou les bizarreries de la nature et avaient été pris pour sujets par d’anonymes photographes indépendants du siècle dernier. Et pour le reste, ça a été une affaire du plaisir de reprendre un pinceau après une longue abstinence." – Tacita Dean